Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

La fleur de Tan

27 Juin 2010 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Flore

Comme son nom ne l'indique pas, ce n'est pas une fleur !!


Fuligo septica

 

Rencontrée sur le sentier des Farrires, à Gruffy (74)

 

 

Il s'agit d'un Myxomycète – Fuligo septica

 

Les Myxomycètes sont des organismes qui ont la forme d'une masse mucilagineuse et mobile au stade végétatif. Ils se fixent à leur substrat et se transforment en sporanges contenant des spores au stade reproductif, comme de vrais champignons. Strictement parlant, les Myxomycètes ne sont pas des champignons. Dans la classification des êtres vivants ils sont plus près des protozoaires que des mycètes, mais traditionnellement ils ont été étudiés par les mycologues.

 

Nom français :  Fleur de tan
Nom anglais   :  Scrambled-Egg Slime


Se présente sous la forme d'une masse irrégulière ou en forme de coussin, 5-20 cm d'étendue et 1-3 cm d'épaisseur.

Sa vie commence par une masse molle, glutineuse, jaune, mobile sur son support: c'est le plasmode, il constitue la phase végétative du champignon. Puis la fructification a lieu et le plasmode se transforme en un éthallium  ocre, jaune verdâtre, brunâtre ou brun violacé, renfermant la masse poudreuse, brune ou noirâtre, des spores, ainsi que des filaments (ou capillitium) blanchâtres et calcaires, le tout recouvert d'une fine pellicule croûteuse. 

Son nom, d'origine gauloise (tann), vient de son biotope préféré : l'écorce du chêne.


Habitat : Se rencontre en forêt sur les débris ligneux, les troncs morts en décomposition ou encore sur le sol, du printemps à l'automne. Commun


Comestibilité : Aucune indication sur sa comestibilité, cependant après l’avoir touché l'envie de le déguster diminue fortement; tout au plus pourrait-on se demander si ça ne pourrait pas servir de substitut à la moutarde!

                        

                                                                                             Joanny Cuillerat


 

 

 


Lire la suite

Le plantain lancéolé

22 Juin 2010 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Fiches techniques

Le plantain lancéolé, Plantago lanceolata, (plantaginacée) est très commun dans notre région, au bord des chemins, dans les champs ou dans les friches.

 

 

IMGP4825 [1024x768]

Description

 

Haut 10-40 cm, plante vivace.

  • Grandes feuilles en rosette basale, dressées, étroitement lancéolées, atténuées en pétiole, glabrescentes, entières ou à dentes fines et espacées, à 3-(5-7) nervures parallèles.
  • Fleurs en épis serrés, ovoïdes ou brièvement cylindriques. Etamines saillantes.

 

Composants chimiques :

Aucubine

Catalpol,

glucosides dont la teneur est plus élevée dans les feuilles jeunes.

Coumarines

Tanins

flavonoïdes

Mucilage

 

Aucubine, catalpol et glucosides ont un pouvoir antibactérien

Coumarines, tanins et flavonoïdes ont un pouvoir anti-inflammatoire

Mucilage protège les muqueuses.

 

 

IMGP4826--1024x768--copie-1.JPG

Utilisation

Par voie externe, on peut l’employer pour calmer les piqures d’ortie ou d’insectes. Bien écraser les feuilles pour extraire le suc et en frotter  les parties qui démangent. En promenade, quand vous n’avez rien sous la main, pensez-y !

Sinon infusions, décoctions ou macérations peuvent être utilisées si on connaît les bonnes proportions, se renseigner avant de faire des préparations

 

Conseil :

Récolter les feuilles avant floraison. Si lors du séchage, les feuilles prennent une teinte noire, cela signifie que l’un des composants, l’aucubine, s’est décomposé, les jeter.

 

 

!ATTENTION! Certaines personnes peuvent avoir des réactions allergiques au plantain.

 

IMGP4870--1024x768-.JPG

 


Lire la suite

L'ennemie publique n°1

9 Juin 2010 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Flore

 

 

la connaissez-vous?

 

 

 

Renouee-du-Japon-1.JPG

 

 

 

 


et comme ça?

Renouee-du-Japon-2.JPG


 

 


    La Renouée du Japon -


La renouée du Japon (Reynoutria japonica, autrefois aussi nommée Polygonum cuspidatum ou encore Fallopia japonica) est une espèce de plante herbacée vivace de la famille des Polygonacées.

 

C’est une plante invasive originaire de l'Est de l'Asie, qui colonise surtout les bords de nos torrents, regardez le long du Fier, du Chéran, des Usses, de l’Arly, du Borne etc…

Elle pousse vite et n’est pas exigeante, le seul problème c’est qu’elle fait disparaître toutes les autres plantes, elle réduit donc la biodiversité. Elle est en tête de la  liste noire des espèces invasives.

 

Elle forme une touffe de tiges dressées, à croissance rapide, creuses et aux nœuds bien apparents, dont l'aspect rappelle celles de bambou. Vers leur extrémité, elles se ramifient et s'étalent ; leur taille maximale avoisine les 2 m. Ces tiges se développent à partir d'un rhizome vivace qui peut s'étendre énormément.

D'août à octobre la plante se couvre de fleurs. Les feuilles entières et opposées sont de grande taille, elles ont une forme ovale terminée en pointe et prennent une belle couleur dorée à l'automne avant de tomber.

 

Il faut lutter contre la Renouée du Japon !

Cette plante se trouvant fréquemment à proximité des cours d'eau, il est impératif de trouver des alternatives aux procédés basés sur l'emploi de pesticides, ces derniers s'étant révélés  en outre, très peu efficaces.

Les chercheurs ont choisi de mettre au point des procédés qui perturbent  continuellement les renouées du Japon vis à vis de la constitution de ses réserves alimentaires dues à la photosynthèse et à l'absorption racinaire. Ces méthodes ont donc pour but de priver les renouées du rayonnement solaire et de leur opposer une concurrence forte vis à vis des nutriments disponibles dans le sol.

 

Voir

sur Internet les Extrais de l'intervention de l'association ECHEL aux Journées Techniques Nationales "Renouées" Actes JTNR (ECHEL 2003), pages 47-49 

 

ou www.frapna.org/ressources-renouées/


Articles de debut Juin Dauphiné libéré et Essor Savoyard

 

                                                                                                            Le groupe Nature

Lire la suite