Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

Verâtre blanc

29 Mars 2011 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Fiches techniques

Nous vous avions promis quelques mots sur le Vérâtre,  les voilà !

 


Veratrum album sous espèce lobelianum


Très répandu dans les alpages à moyenne altitude, le Veratrum album est une plante de la famille des liliacées. Hautement toxique, il a une fâcheuse tendance à devenir envahissant, si on le laisse faire !

Le nom vient de la couleur du rhizome et veut dire "vraiment noir", le terme blanc fait référence à la couleur de la fleur.


Le Vérâtre et la botanique :


C’est une plante vivace, pubescente, égalant ou dépassant souvent 1 mètre. Dans notre région, nous rencontrons principalement la sous espèce “lobellianum“. Elle se caractérise par des fleurs, dont la couleur intérieure est vert jaunâtre à nervures vert foncé. Ces fleurs s'épanouissent en été, en larges panicules terminales.

 

04 FLEUR DE VERATRE

 

 

Cette plante extrêmement toxique est d’autant plus dangereuse qu’elle ressemble beaucoup, avant la floraison, à la Grande Gentiane ou  Gentiane jaune de la famille des gentianacées. Les deux plantes poussent dans le même milieu.

 La gentiane jaune est très appréciée pour ses racines qui sont utilisées dans la réalisation de liqueurs et d’apéritifs. La confusion entre les deux, aurait de très graves conséquences.

 

01 veratre02 gentiane

 

Difficile de les différencier non ??    Non, c’est facile, suivez bien ce qui suit et tout ira bien !


Vérâtre, veratrum album ssp lobelianum

Racines    : faisceau de nombreuses racines de même taille, brun-foncé.

Tige         : pleine.

Feuilles  : alternes.

Fleurs      : blanches à jaunâtres, en épi terminal, de juin à août.

Fruits      : capsules sphériques.

 

03 PIED DE VERATRE


Gentiane jaune, gentiana lutea

Racines   : grosse racine principale ramifiée, gris-brunâtre à brun-rougeâtre

                 A odeur forte.

Tige        : creuse.

Feuilles   : opposées.

Fleurs     : jaunes, à l’aisselle des feuilles.

 

07 GENTIANE JAUNE



 

Localisation

Vosges, Jura, Alpes ; Cévennes et Massif Central, Pyrénées

Europe, Caucase, Sibérie et Japon.

 

Le vérâtre et la médecine 

 

attention danger

Contient des Alcaloïdes du type stéroïdique (jervine, alcaloïde majoritaire, vératrine….). Toute la plante est toxique. 0,2 à 1% dans les parties aériennes, 1,5% dans le rhyzome.

Troubles possibles : au tableau A comme hypotenseur et vasodilatateur. Les doses efficaces sont très proches des doses toxiques. Mortel pour le bétail, qui n’y touche pas, en général.

Intoxication : irritation des muqueuses, vomissements, hypersudation, hypotension, dépression respiratoire, hallucinations.

C’est un hypotenseur, sédatif, antispasmodique et analgésique mais également émétique, purgatif et diaphorétique. Mais les quantités nécessaires à l'action médicinale sont proches de la dose toxique et l'emploi de la plante et de ses alcaloïdes est si délicat qu’on ne l’utilise plus de nos jours.


Dans L'antiquité, ces propriétés étaient connues.

Mais il portait le nom d'  Hellébore blanc ou faux Hellébore, par opposition à l'hellébore noir, la rose de Noël. Pline l’ancien lui associe le mot Veratrum, qui dit la vérité. On utilisait les racines de vérâtre en guise de tabac à priser. Cela faisait éternuer et l'éternuement passait pour test de vérité !!  L'héllébore (ou éllébore) largement cité par les anciens, est donc en réalité le vérâtre. Cette plante dite de l'Avranchin ou herbe enragée, était utilisée pour guérir la folie.

La plus célébres des Héllébores venait des campagnes d'Anticyre, île de la mer Egée.

 

 

On l'a parfois employé à des fins criminelles et pour empoisonner les pointes de flèches ou comme poudre insecticide. On a aussi employé la plante en usage externe contre les rhumatismes et l'arthrite.

 


 Le vérâtre et la littérature


Avoir besoin d'ellébore : avoir l'esprit troublé.

 

Citations :

-  Ma commère, il vous faut purger, avec quatre grains d'ellébore,  LA FONTAINE Fabl. VI, 10

-  Y aurait-il assez d'ellébore pour une si étrange maladie ?  VOLTAIRE. , Phil. Ignorant, 50

- Vous le voyez, sans moi vous y seriez encore ; Et vous aviez besoin de mon peu d’ellébore, MOLIERE. , Sganarelle. 22

- Elle a besoin de six grains d'ellébore ; Monsieur, son esprit est tourné, MOLIERE, Amphit. II, 2

- Il aurait bien besoin de deux grains d’ellébore, REGNARD, Distr. II, 12

 

Il est maintenant clairement établi, qu’à cette époque, l’Ellébore ainsi cité correspondait en réalité au Vérâtre.


Preuve de la confusion entre le Vérâtre  et l’Ellébore

planche de Matthioli

Ci-dessus, gravure issue de la Flore médicale  «De Plantis Epitome Utillissima » Francfort 1586 du Médecin et Botaniste Pierre André Matthioli (1501 – 1577).

Cette gravure représente manifestement un plant de Vérâtre.

                                                                                        

                                                                                                            Joanny Cuillerat.

Photos d’André, de Françoise, Mireille et Sylvie,merci à eux et ce n‘est pas fini ! 

 

Vérâtre,veratrum album ssp lobelianum


05 Veratre 

 

Gentiane jaune, gentiana lutea

 

08 FLEUR DE GENTIANE

 


10 gentiane en alpage

06 GENTIANE JAUNE


 

09 gentiane

 



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chantal11 30/03/2011 01:16


Bonsoir Christiane, je suis admirative.. pas encore d'orchidées mais que de jolies fleurs et tes photos et celles d'André sont magnifiques.
J'aime beaucoup la première photo avec la petite coccinnelle qui a posé pour la photo.
Les crapauds sont très beaux et on l'air d'avoir bien travaillé pour la postérité!! je croyais ne pas en voir ici mais j'en entends alors paut-être un jour vais-je en rencontrer.. mais ça me change
de mes milliers de grenouilles du bassin et de l'étang qui ne m'ont jamais empêché de dormir? Je préférai leur chant aux bruits des voitures et des avions.
Bonne nuit Christiane et transmet mes amitiés à toute l'équipe.
bien amicalement
chantal
ps. le blog est de mieux en mieux, bravo


Entre Semnoz et Chéran 30/03/2011 13:14



merci  je transmettrais à toute l'équipe qui recommence à parcourir prairies et chemeins avec avidité!