Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

Matin d'octobre

17 Novembre 2010 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Flore

 

 

Matin d’octobre

 

10 lac de montagne


                     C’est l’heure exquise et matinale
                     Que rougit un soleil soudain.
                     A travers la brume automnale
                     Tombent les feuilles du jardin.

 

04 le veyrier

 

 

Leur chute est lente. On peut les suivre
Du regard en reconnaissant
Le chêne à sa feuille de cuivre,

L’érable à sa feuille de sang.

 

09 le parc de la tête d'or ..doré

 

 

 

 

                                               Les dernières, les plus rouillées,
                                               Tombent des branches dépouillées ;
                                               Mais ce n’est pas l’hiver encore.

 

05 à travers les branches

 

 

 

Une blonde lumière arrose

La nature, et, dans l’air tout rose,
On croirait qu’il neige de l’or.

 

06 la Maveria, la maltournée

 

F.  COPPÉE (1842-1908) Le Cahier rouge

 

C'est très beau, n'est-ce-pas  ?

mais au fait, pourquoi les feuilles changent-elles de couleur en Automne ?????

A suivre....


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sabrina 23/03/2011 18:39


Salut, Joanny
j'ai mis un lien sur le blog de groupe nature pour ton blog, car il est magnifique, merci de ton savoir et des photos, bisous
Sabrina


Entre Semnoz et Chéran 24/03/2011 15:59



Merci je transmets mais inscrivez-vous à la News letters, vous serez ainsi prévenue dès la parution d'un article.


Christianne, la "blog mistress"



Jean G. 19/11/2010 19:36


Je reconnais bien là notre blogmistress qui aime à nous titiller la "pensarde" et à nous lancer des défis!Voici ce que j'ai entendu dans l'émission"La Tête au carré" France Inter 14h du lund. à
vend.
La feuille est une formidable pompe à énergie qui contribue, grâce à la fonction chlorophyllienne, à la production de glucides (eau +dioxide de carbone)essentielles à la croissance de la plante.
Lumière + température ambiante := le niveau de chlorophylle reste élevé- et masque les couleurs des autres pigments qui ^peuvent être présents dans la feuille.
A l'automne la lumière(phase diurne) diminue: les jours rapetissent - la durée d'exposition serait aussi importante que l'intensité.Les nervures, canaux d'échange avec le reste de la plante,
s'obstruent peu à peu par un bouchon de liège, là où le pétiole va tomber. La plante se "recroqueville" sur elle-même, sur son centre vital en attendant des jours meilleurs....
PLus de chlorophylee ,les autres pigment deviennent visibles, sont" démasqués":
=caroténoïdes: couleurs jaunes bruns rouges(clairs). Si abondants durant l'été, les feuilles sont vert-jaune. Sont caract&éristiques des bois durs (merisier, érable..)
=anthocyanes: rouges pourpres et combinaisons des 2. Molécules qui apparaissent à la fin de l' été. La sève élaborée pleine de sucre reste bloquée progressivement par le bouchon de liège; cela
provoque une accumulation forcée de sucre dans les tissus de la feuille.
A propos, pourquoi certaines feuilles sont-elles marcescentes????


Entre Semnoz et Chéran 23/11/2010 15:59



Bonne question, on va titiller notre ami Joanny, je me demande aussi pourquoi le méléze perd ses aiguilles, lui!


A bientôt


Christianne