Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

Marguerites

17 Avril 2013 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Fiches techniques

 

 

 

Après le coquelicot et le bleuet, il va de soi, d’inclure la marguerite dans nos propos, car ce trio est un condensé de symboles, symboles patriotiques pour certains ou symboles sentimentaux pour d’autres.

La vision devenue rare, des champs constellés de ces fleurs tricolores, rappelle pour les plus anciens, l’insouciante époque de l’enfance dans l’environnement familial ou en vacance chez les grands-parents.

 


le-trio-celebre.jpg

 

De plus, qui n’a pas effeuillé la marguerite dans sa jeunesse ? Elle m'aime, un peu, beaucoup..............

 

 

  • La Marguerite


La Marguerite ou Marguerite commune, Leucanthemum vulgare, du grec Leucos “blanc“, est une plante herbacée vivace, de la famille des Astéracées, de type radié. Elle est originaire d’Eurasie.


CIMG2701

C'est une plante en touffe, à tige érigée, ridée, les feuilles basales sont pétiolées, les caulinaires engainantes et dentées.

 Les inflorescences sont de grands capitules de 2 à 5 cm de diamètre, aux ligules blanches autour des fleurons jaunes du centre.

 

leucenthemum vulgare 01

 

Elle est très commune dans toute l'Europe. Elle se rencontre dans les prés, accotements (si fauche tardive), bois clairs, sur substrat calcaire à légèrement acide.

Elle est très répandue dans les jardins pour sa floraison abondante, ses fleurs coupées durent longtemps dans les vases.

 

 L'espèce est mellifère, cependant elle n'est pas fréquentée par les abeilles domestiques, mais seulement par des diptères de petite taille.


Sur cette photo, ce sont de petites araignées qui sont installées!


Marguerite 0001 Semnoz 74 redimensionner


  • Autour de la marguerite

Dans le langage des fleurs, la marguerite représente l’amour pur et innocent.

Le nom populaire, Marguerite provient du grec “Margarites“ qui signifie perle, à cette époque on utilisait cette fleur comme oracle.

 

Il est dit que l’écrivain allemand Wolfgang Von Goethe (1749 – 1832), s’inspira de cette croyance, dans un passage de “Faust et Marguerite“.

Croyance qui serait à l’origine du jeu populaire “effeuiller la marguerite“, jeu innocent dérivant vers des versions plus coquines au fil des siècles.
Il m'aime, un peu, beaucoup..............

 

Enfin, Victor Hugo s’est inspirée de la reine des Astéracées dans son recueil de Poésies des Contemplations.


L'Unité

Par-dessus l'horizon aux collines brunies,

Le soleil, cette fleur des splendeurs infinies,

Se penchait sur la terre à l'heure du couchant;

Une humble marguerite, éclose au bord d'un champ,

Sur un mur gris, croulant parmi l'avoine folle,

Blanche épanouissait sa candide auréole;

Et la petite fleur, par-dessus le vieux mur,

Regardait fixement, dans l'éternel azur,

Le grand astre épanchant sa lumière immortelle.

«Et, moi, j'ai des rayons aussi!» lui disait-elle.»


Victor Hugo, Les Contemplations

 

 

 

                                                              JOANNY

Photos Jacques Joanny et Christianne.

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article