Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

Les Halos lumineux, féérie hivernale

7 Février 2013 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Sorties


Le 1er Décembre 2012, Isabelle, Josette et Monique s’engagent pour une promenade sur le plateau de Beauregard enneigé.


Monique raconte…..


«Après la montée en voiture dans le brouillard, nous arrivons au col de la CROIX-FRY (1467m) où le soleil désagrège des voiles mouvants de brume. De très fines particules de glace étincellent et s’agitent vivement dans l’air, poussées dans la même direction (d’Est en Ouest).

Nous commençons à monter à pied, dans la neige, en empruntant une piste pentue tracée en direction de la pointe de Beauregard et passant sous le restaurant de la Pointe Bleue.

A quelque distance de ce dernier, nous faisons une halte pour calmer notre soif et contempler le paysage de neige. Il s’offre alors à nos regards une apparition étonnante :

-  un double arc en ciel : un premier arc et au-dessus, un arc secondaire séparé du premier par une zone gris foncé. Cette zone est appelée “bande sombre d’Alexandre“.    

- du sommet partent deux arcs tangents, qui retombent latéralement en se relevant à la base. Une ligne lumineuse blanche trace le diamètre des arcs primaire et secondaire, avec une intensité plus forte à chaque intersection. Le plus surprenant consiste en un cône de lumière, ouvert dans l’épaisseur des nuages bas, s’étalant en dessous des halos.

Nous avons observé le phénomène durant trois quarts d’heure jusqu’à son effacement progressif par l’arrivée de nuages voilant complètement le soleil.

Il nous avait été donné de voir quelques fois de la “poussière de diamant“ en montagne, par temps froid, jamais nous n’avions pu observer un tel phénomène. Il restera pour nous, un spectacle inoubliable ».

 


Voici un schéma global du phénomène


0shéma global


 

Nous retrouvons la plupart de ces phénomènes dans les photos prisent

 

le jour même par Isabelle, admirez !

 

Pilier du soleil et halo

1Halo 1

 

Parhélie et cercle parhélique

3Halo 9

Arc de Parry et arc supérieur tangent

4Halo 7

 

Arc supralatéral et arc circumzénithal

5Halo 8

 Arc inférieur tangent6Halo 3


 Arc infralatéral

10Halo 4

 

MAGIQUE, NON !

Arc en ciel 


Un arc-en-ciel est un phénomène optique et météorologique qui rend visible le spectre continu de la lumière du ciel quand le soleil brille pendant la pluie. Ce phénomène est dû à la dispersion de la lumière solaire par réfraction et réflexion dans les gouttes d’eau. Les longueurs d’onde  de la lumière solaire ne sont pas déviées de la même façon et se séparent, ce qui fait apparaître les couleurs de l’arc en ciel.

L’arc en ciel est coloré avec le rouge à l'extérieur et le violet à l'intérieur. Le nombre de couleurs varie de 3 à 9, selon les cultures.   

                             

Aujourd'hui en occident, le nombre généralement retenu est de sept, fixé par Isaac Newton :

rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet.

 

Ce nombre sept a en partie été choisi par analogie à la lumière et au son, la gamme musicale comprenant sept notes par octave. Il correspond aussi approximativement au nombre de couleurs qu'un individu moyen peut discriminer dans le spectre lumineux.

 

L’arc-en-ciel n'a pas réellement d'existence physique mais est une illusion d'optique dont la position apparente dépend de la position de l'observateur et de celle du Soleil, le centre de l'arc-en-ciel étant la direction exactement opposée à celle du Soleil par rapport à l'observateur.

 

8arc en ciel double

 

Arcs secondaires et arcs surnuméraires


Parfois, un second arc-en-ciel moins lumineux peut être aperçu au-dessus de l'arc primaire. Il est provoqué par une double réflexion de la lumière du soleil à l'intérieur des gouttes de pluie. Il apparaît sous un angle de 50-53° dans la direction opposée au Soleil (les couleurs sont inversées), alors que le premier apparaît sous un angle de 40-42°.

 

9arc en ciel


La bande sombre d'Alexandre 


Entre le premier et le deuxième arc-en-ciel, une bande plus sombre apparaît. Cela correspond à la zone de la goutte d'eau comprise entre l'angle de 42° caractérisant la fin du premier et l'angle de 50° caractérisant le début du second. Cette bande intermédiaire où il y a déficit de lumière a été appelée la "bande sombre d'Alexandre", en l'honneur d'Alexandre d'APHRODISE qui la décrivit le premier vers 200 après J.C.


Poussière de diamant et Halos


La “poussière de diamant“ est un brouillard glacé qui se forme à des températures inférieures à – 20°C.  La vapeur d’eau présente dans l’air se transforme alors en cristaux de glace.  Ces cristaux, qui peuvent revêtir différentes formes géométriques génèrent selon leur orientation, d’immenses arcs, points et anneaux lumineux d’une extrême pureté, ce sont les halos.

 7Halo 5 


En tout cas merci à Monique pour ce surprenant récit et à Isabelle pour ces merveilleuses photos 


Vous pourrez découvrir d’autres images et informations sur le sujet, dans l’excellent billet d’Alain Herrault. 

http://blogs.parc-du-vercors.fr/le-blog-d-alain-herrault/broken-parhelie-fatomes.html 

 

                                            Joanny


   merci à Joanny pour toutes ses recherches.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

groupe nature 13/02/2013 18:08

Etonnant, ce phénomène atmosphérique !
Je ne l'ai encore jamais vu, c'est très joli.
Bravo pour cette belle observation ;
Claudie

Entre Semnoz et Chéran 16/02/2013 11:32



j'espère avoir la chance de voir un jour ce phénomène


A bientôt


Ch*



chatou11 07/02/2013 17:56

Une vraie merveille à observer, bravo à Isabelle pour ces photos.. je suis époustouflée!
douce soirée et bonne de semaine Christiane, mes amitiés à toute l'équipe
bises audoises
chatou

Entre Semnoz et Chéran 08/02/2013 09:19



Encore de la neige!! et chez toi ?


As-tu changé de BLOG ?


Des bises CH*