Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

Les colchiques

14 Novembre 2011 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Flore

Le colchique d'automne, Colchicum autumnale L. (Syn. Colchicum multiflorum Brot.), est un colchique du genre colchicum. Il appartient à la famille des Liliacées  selon la classification classique.

La nouvelle classification dite classification phylogénétique (étude du génome), le place dans la famille des Colchicacées.

 

Remarque : ce n’est que très récemment que le colchique d’automne, attribué à Linné a changé de nom. Il semble que le Colchicum autumnale de Linné corresponde en fait à la description du colchique des Pyrénées, Merendera montana.

 

Colchique 1

 

Description :

 

C'est une plante vivace, assez basse, à corme (nom masculin, organe de réserve souterrain ayant l'aspect d'un bulbe mais formé d'une tige renflée, entourée d'écailles). C’est une plante très répandue de l’étage collinéen à l’étage montagnard. Le colchique « aime » les prés, les prairies de fauche et pousse sur terrain assez riche en nutriments. 

 

Il présente la particularité d'avoir deux apparences très différentes :

  • En automne, seules les fleurs apparaissent, au niveau du sol.

Elles sont formées de 3 pétales roses lilas et 3 sépales… roses lilas et de même aspect. Ce sont donc 6 tépales.

3 styles (style : extrémité de l’ovaire), 1 stigmate recourbé (stigmate : extrémité du pistil fixant le pollen)

 

colchique 2

  • Au printemps, ce sont les feuilles lancéolées et larges qui apparaissent entourant les fruits issus des fleurs de l’année précédente.


colchique 3

 

 

Ces fruits sont de grosses capsules ovoïdes formées d'abord sous terre.

 

colchique 5

 

Noms vernaculaires : colchique d’automne, safran des prés, safran sauvage…En Savoie, deux noms populaires différents étaient attribués au colchique :

en automne (en fleurs) boké dë la mizèra et au printemps (feuilles et capsule), vassërèla (Meilleur, 1985). 


Toxicité

La toxicité du colchique était déjà connue du temps de Dioscoride (médecin Grec, 40-90 après J.C.) qui notait que “l’ingestion du bulbe tue par suffocation, comme les champignons”…


Toute la plante, mais surtout les graines, contient un alcaloïde très toxique, la colchicine. L’ingestion provoque une gêne à la déglutition, des troubles digestifs, des crampes musculaires, de l’hypotension puis des troubles respiratoires pouvant conduire à la mort plusieurs jours après l’intoxication.

 

Elle fut employée pour soigner la goutte mais sa toxicité rendait son emploi difficile.

Les graines du colchique d’automne, aux propriétés anti-inflammatoires, étaient encore listées dans la 9e édition de la pharmacopée française pour le traitement curatif de la crise aiguë de goutte. Un dérivé préparé par hémisynthèse, le thiocolchicoside, est employé comme myorelaxant.

 

Flora batavia

“Flora batava”(1872)-KOPS & al.

attention danger

Anecdotes (si on peut dire !) :

 

Le genre Colchicum vient du grec kolkhikon, originaire de la Colchide, région de la Géorgie actuelle, car c’était la patrie de Médée, magicienne experte en poisons tels que les colchiques !

Il fut un temps où les jouets étaient souvent fournis par la nature. Dans la capsule du colchique d’automne, les graines cliquettent. Il arrivait que des enfants cueillent des capsules, qui devenaient entre leurs mains des hochets assassins.

 

 

 

Il a un cousin !!


 Notons qu’une autre sous-espèce très rare en Savoie, le colchique des Alpes, Colchicum alpinum subsp. merenderoides  a été signalée la première fois au Pas du Roc (Haute Savoie) par les botanistes savoyards Eugène Perrier de la Bâthie et André Songeon. Cette plante est endémique de la Savoie et n’existe pas ailleurs en France ! Elle diffère de la sous-espèce type par son écologie (pelouses calcaires à l’étage montagnard) et ses feuilles linéaires et ondulées (Delahaye T., 2004). Stigmate en forme de massue.

 

Dorénavant, lorsqu'au printemps vous découvrirez un champ comme celui-ci, vous saurez qu'il ne s'agit pas de... tulipes mais de...... colchiques.

 

colchique 8

 

 

                                             Christianne "tuteurée" par Sylvie.

 

Photos Sylvie et Christianne

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cielnature 06/09/2012 20:41

Bonjour,
Hier au bout du lac d'Annecy j'ai vu un champ de colchiques butiné de bon coeur par les abeilles malgré la toxicité reconnue de la plante. Pensez-vous qu'un miel de colchique, s'il existait,
pourrait être toxique ?

Entre Semnoz et Chéran 12/09/2012 16:48



Nos amis les abeilles savent traiter les pollens et les transformer en miels délicieux, nous disent les apiculteurs.


A bientôt j'espère


CH*


 



Foise 15/12/2011 07:21

Je croyais avoir laissé un commentaire sous ce message, peut-être qu'une facétie informatique l'a fait disparaître ?
Grâce à vous je sais que je peux espérer trouver les feuilles et les fruits des colchiques alpines au Pas du Roc, ce qui me semble plus aisé qu'à Plan d'Amont où j'ai fait des photos en Août,
accompagnée de Sylvie qui m'a révélé cette espèce et ces critères de détermination !

Entre Semnoz et Chéran 16/12/2011 08:29



Voila voilà les commentaires sont validés!! merci de nous lire et à bientôt. Bonjour à Sylvie que je ne reverrais pas avant le printemps!


Christianne



Foise 12/12/2011 10:16

Bonjour j'ai recueilli des image de cette colchique régionale à Plan d'Amont, je me demandais si je pourrais observer les feuilles et le fruit et surtout où ? Le hasard de la navigation fait bien
les choses, vous venez de me fournir une bonne adresse. Merci !

Entre Semnoz et Chéran 16/12/2011 08:23



Ravie de vous accueillir sur notre blog et merci, n'hesitez pas à nous contacter


et bonne fin d'année Christianne



chantal11 15/11/2011 11:01


Colchiques dans les prés, fleurissent, fleurissent...
tu nous en apprends des choses intéressantes Christiane, je ne savais pas tout ça sur cette si jolie petite fleur.
Promis je ne m'en servirai pas de hochet...
belle journée et mes amitiés à tous et à toutes
biz
chantal


Entre Semnoz et Chéran 03/12/2011 09:19



et ce n'est pas fini!