Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

La pervenche

10 Mars 2012 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Fiches techniques

Elle est en fleur partout en ce moment, elle a ouvert la "conscience botanique" de J.J.R. c'est la "petite pervenche ".


Vinca minor est une plante vivace de la famille des Apocynacées, c’est la seule représentante de cette famille en pays de Savoie où elle est très commune. Selon les régions, elle est appelée violette des morts, violette des sorciers voir même violette des serpents...

 

Vinca minor 1

Etymologie
L’étymologie du mot pervenche est très controversée :

Pour les uns il viendrait du latin "vinca pervinca", une formule crée à partir de "vincere" (vaincre). En effet, la pervenche aurait des vertus médicinales permettant de vaincre de nombreux maux ou encore "vincere" pourrait traduire sa capacité à résister au froid : les feuilles restent vertes en hiver.
Pour les autres, le nom de pervenche viendrait de "vincire", lier, attacher, car cette plante dont les horticulteurs font des bordures, s'étend comme une corde.

 

Vinca minor 2


Au printemps, la petite pervenche forme des tapis bleus sur fond vert luisant, qui s’étalent en lisière et en sous-bois, sur sols bruns riches en litière de décomposition. On les trouve en particulier le long des ruisseaux encore gonflés à cette saison, mais aussi le long des chemins bordés de haies.
En zone européenne tempérée, elle serait un bio indicateur qui signale qu'une parcelle a été autrefois cultivée, éventuellement plusieurs siècles ou millénaires auparavant. Elle renseigne donc sur la naturalité des forêts.

Vinca major


Description selon la "flore descriptive et illustrée" de l’abbé H.Coste.
 Plante vivace, glabre, couchée-diffuse, à tiges persistantes, longues de 1-2 mètres,
•    feuilles coriaces, luisantes, ovales-elliptiques, rétrécies aux deux bouts, très glabres,
•    tiges florifères dressées, longues de 10-20 cm., peu feuillées,
•    fleurs bleues ou violacées, solitaires sur des pédoncules plus courts ou plus longs que les feuilles et la corolle,
•   calice à lobes lancéolés-linéaires, obtus, glabres, longs de 2-4 mm. et 2-3 fois plus courts que le tube de la corolle,
•    Corolle large d'environ 3 cm. à lobes obovales en coin, tronqués au sommet.


Vinca minor planche


Histoire
La pervenche était déjà connue au 1er siècle pour ses vertus astringentes et au Moyen-âge elle entrait dans la composition de certains philtres aux formules magiques. Elle était considérée comme un symbole d’immortalité. Après en avoir jeté des tiges dans le foyer, on prononçait certaines invocations ou formules propres à attirer les âmes des trépassées, les volutes de la fumée faisaient alors apparaître les figures des êtres chers.

La pervenche entrait aussi tout naturellement dans les philtres d’amour, pour redonner vigueur aux liaisons rompues et faire revenir les amants volages.        

   

vinca minor                                                 

 

En Italie on tressait ses tiges souples en couronnes pour les poser sur la tombe des enfants.

En Flandre on parsemait de fleurs et de feuilles, le chemin suivi par les futurs mariés pour se rendre à l’église. Le bleu des fleurs symbolisant l'innocence de la fiancée et les feuilles la pérennité des sentiments amoureux.


Avant même que ses propriétés pharmacologiques soient établies, la tradition considérait la pervenche comme capable d’arrêter les hémorragies : «Elle étanche le sang de quelque part qu’il coule», affirmaient les auteurs anciens, tandis qu’on l’employait dans les campagnes pour arrêter le flux menstruel et empêcher les avortements si on la portait attachée autour de la cuisse.        

                    
La pervenche a été naturalisée dans les îles britanniques, en Scandinavie et en Turquie. Elle est cultivée en Hongrie et en Pologne pour ses propriétés de vasodilatateur. 


La pervenche et la littérature
Cette plante a inspiré Jean-Jacques Rousseau et a séduit de nombreux poètes, y compris Lamartine et Georges Brassens.

 

Grille de la petite fontaine dédiée à J.J.R., à Annecy

 

Vinca minor 4

Vinca monor 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle était déjà conseillée au XVII ème siècle par Mme de Sévigné ! En 1684, elle écrivait à sa fille, Mme Grignan :
"Enfin, ma bonne, quoi qu'il en soit, consolez vous et guérissez-vous avec votre bonne pervenche, bien verte et bien amère, mais bien spécifique à vos maux et dont vous avez senti de grands effets, rafraîchissez-en cette poitrine enflammée."


Utilisation
Plante astringente, diurétique, dépurative, tonique et vulnéraire, elle doit toutefois être utilisée avec prudence car elle est soupçonnée  d’être cancérigène.                                          

La feuille de la petite pervenche contient essentiellement des alcaloïdes indoliques et tout particulièrement de la vincamine à l'origine de son action sur la circulation cérébrale.

 
Cependant, sachez que -suite à l'article 8 du Décret n° 2006-352 du 20 mars 2006 relatif aux compléments alimentaires- la petite pervenche n'est plus autorisée actuellement à la vente sur le territoire français !  

                                         

                                                                       Joanny

   


Photos Mireille, Christianne et "empruntées" à Internet

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DanielleDMD 14/03/2012 09:31

Bonjour Christianne, cette pervenche à petites fleurs violettes se trouve dans mon jardin en compagnie de ses soeurs, blanches et bleues... je ne les ai jamais vues dansla nature... elles finiront
bien par s'en échapper.
Bonne journée

Entre Semnoz et Chéran 19/03/2012 17:28



Il y en a beaucoup dans les bois par ici ce sont toutes des "fugitives"??



chantal11 10/03/2012 12:33

Merci Joanny pour ce billet et à toi Christiane pour ton partage. j'ai appris plusieurs choses sur la littérature..
elle est si belle petite fleur.. j'en avais tellement à Marignier, qu'elle me manque. Un couvre-sol excellent si on a pas peur de se laisser envahir et un joli bleu. Bonne cache pour les
reptiles..
bon week -end à toute 'l'équipe et bisous Christiane

Entre Semnoz et Chéran 12/03/2012 07:29



Jean Jacques va nous tenir un moment, on parle beaucoup de lui de ce côté de la France!


Bises