Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

Assister à une émouvante naissance, en direct

1 Juillet 2011 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Faune


On voit que la libellule est sortie du coté de la tête de la larve.

01 Aeshne des joncs

02

03

04

 

 

Aeshna juncea, ache des joncs, jeune mâle

 

Aeshna est un genre de libellule de la famille des Aeshnidae.

Ce sont de grandes libellules avec une envergure de 8 à 11 cm. Elles ont l'abdomen et le thorax brun ou gris-brun. Le thorax porte des raies ou points bleus ou jaunes. L'abdomen est décoré de points bleus, jaunes ou verts arrangés en segments. Les mâles et les femelles ne diffèrent que peu.


L'æschne des joncs (Aeshna juncea) est une espèce généralement montagnarde. Il s'agit de l'espèce de la libellule  la plus fréquente en altitude dans l’Arc Alpin.

Il est possible de l'observer jusqu'à près de 2 500 m d'altitude en  France, elle appartient à l'ordre des Odonates

 

LES ODONATES....

 

Qui n’a jamais été fasciné par ces éclairs bleu-vert acier dans les rayons du soleil, au bord d’un ruisseau ou d’un étang ? Des accélérations jusqu’à 30 G (à faire pâlir d’envie nos aviateurs...), toujours en mouvement, puis un arrêt brusque sur un roseau ou une branche....et pfuit ! Le temps de mettre au point pour la photo souvenir, le/la voilà reparti(e) : il s’agit bien d’un (e) représentant (e) « des insectes munis de mandibules », ou en terme savant, des odonates –de l’ordre des odonates. On les appelle plutôt du doux ( ? à voir !) nom de « demoiselles » ou de « libellules » : ce sont de vraies carnassières tout au long de leur vie, larve et adulte !!

 

Ce sont des insectes car elles ont 6 pattes, qui ne servent qu’à agripper la proie ou le support où elles se posent, et jamais pour la marche. Une tête aux yeux globuleux, qui se touchent parfois et servent à distinguer les espèces. Un thorax penché en avant et un abdomen à 10 segments, dont les colorations et dessins diffèrent d’une espèce à l’autre. Et bien sûr, deux paires d’ailes dont la position au repos fera la grande différence entre :

 

  • les demoiselles, alias les zygoptères, aux ailes fermées (+ ou – serrées) au-dessus de l’abdomen dans un plan vertical.
  • les libellules, ou anisoptères, qui gardent leurs ailes densément nervurées, ouvertes, étalées latéralement. Elles ont une caractéristique qui explique leur nom savant : une paire d’ailes est plus longue et plus large que l’autre paire (du grec ‘pteros’= aile, ‘an’= sens privatif, ‘iso’= égal/ soit ‘qui n’a pas les ailes égales’).

 

 

Ce sont là deux sous ordres des odonates. Nous nous interesserons seulement aux principaux anisoptères.


Leur vie aérienne est brève : 40 jours en moyenne, alors que leur vie sub-aquatique sous forme des larves peut durer de 3 mois à 5 ans !


Leur vie aérienne est consacrée à la reproduction : la disposition des organes sexuels du mâle et de la femelle (souvent moins colorée que son partenaire) fait que leur union crée des « cœurs » : le pénis de monsieur au niveau du 1° segment de l’abdomen oblige madame à une contorsion très sportive pour amener son sexe  (oviscapte) à la bonne hauteur alors que monsieur se contente de tenir fermement la tête de sa partenaire avec une des  pinces au bout de son abdomen – parfois il en oublie de relâcher « son étreinte » et part avec la tête....


Après la ponte le long des rivages-rarement dans l’eau- leurs larves gagnent le fond de l’eau : elles sont munies d’un lèvre inférieure (labium) appelée «masque », arme redoutable projetée en avant très rapidement pour saisir leurs proies. Très carnassières, elles se nourrissent d’autres insectes vivant sous l’eau.

Leurs imagos (imago : insecte adulte arrivé à son développement complet, apte à se reproduire) laissent leurs exuvies accrochées aux plantes aquatiques.


Exuvie :

 

05 exuvie

 

Voici quelques caractéristiques concernant les diverses familles du sous ordre des Anisoptéres, celui qui nous interresse :

 

ANISOPTERES : libellules

Gros insectes puissants, ailes à plat, vol rapide

®      Gros yeux qui ne se touchent pas/ corps noir/jaune : Gomphes

®      Yeux se touchent en 1 point/corps noir /jaune : Corduligastres Corduligastridae

®      Abdomen cylindrique sur toute la longueur/ yeux se touchent : Aeschnes (Aeschenidae) : peut voler très loin de l’eau

®      Abdomen aplati à 1 des extrémités/corps reflets métalliques : Cordulies (corduliidae)

®      Pas de reflet : Libellules (Libellulidae)

 

Chez les anisoptères, on peut distinguer les « patrouilleurs », toujours en chasse, et les « percheurs » : avec un peu de chance, si vous levez un doigt, une libellule (sens d’usage commun) viendra s’y poser !

 

 

Ceci n’est qu’un pâle reflet d’une passionnante conférence projection (photos + 2 petits films) donnée par un passionné, Marius Bonhomme, dans le cadre des Amis du Moulin et Etangs de Crosagny. Conférence fort documentée en images et moyens pédagogiques (à destination des écoles).

Si d’aventure vos pas vous mènent le long des étangs dans le triangle Crosagny – Braille – Beaumont (entre St Félix et Albens) vous risquez de le rencontrer, appareil photo et filet à portée de main. N’hésitez pas à lui poser des questions...... il sera intarissable !

 

                                                                                    Jean GUHL

 

Merci à Jacques  Bergeron d'avoir patienté au bord d'une mare, lors d'un balade au Semnoz et d'avoir réalisé ces magnifiques clichés.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

microsoft customer care 24/04/2014 14:22

Mon fils a peur des insectes aussi bien, alors j'ai essayé de l'enlever en lui disant faits étonnants que je connais sur les insectes. Il a travaillé et il est maintenant fasciné par eux. Ici, je me trouve maintenant, avec mon fils, la lecture et lui expliquer vos articles!

chantal11 14/07/2011 19:57


Bonsoir Christiane, tu sais je crois qu'un jour je vais prendre mon chevalet et aller peindre tellement c'est impressionnant tout ce jaune, je n'avais jamais vu ça avant. Je ne suis pas Van Gogh
lol... mais un petit essai on ne sait jamais ...
bonne soirée et bonne fin de semaine
chantal


Entre Semnoz et Chéran 17/07/2011 09:25



Je suis comme toi les champs de tournesols me ravissent


à bintôt



chantal11 06/07/2011 11:38


oh ça swing chez toi.. je découvre car je ne mets pas souvent le son..
C'est un vilain papillon alors j'ai voulu lui faire peur en m'approchant de lui très près lol..
belle journée Christiane
BIZ
chantal


chantal11 04/07/2011 20:01


Magnifique Christiane, j'ai toujours trouvé ça très émouvant. Mais il faut beaucoup de patience car cela peut durer de 1 à 2h mais quand on aime on ne compte pas. bravo au photographe. Un article
fort intéressant.
Le blog a fait bien du chemin depuis sa création..
Je te mets le lien d'un article que j 'avais posté sur une émergence au cas où tu ne l'aurais pas vue.
http://www.beaute-de-dame-nature.com/article-emergence-aeshna-cyanea-aeschne-bleue-femelle-52997610.html
bonne soirée et mes amitiés à toute l'équipe
chantal


Entre Semnoz et Chéran 06/07/2011 08:41



merci pour tes commentaires toujours sympa et à bientôt