Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

Bleuets

24 Mars 2013 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Fiches techniques

 

 

A la mémoire des oilus de 14, relisons les articles bleuets et coquelicots, ces deux fleurs emblématiques des soldats Français et Anglo-saxons de la « grande guerre ».

 

 

Fleurs des champs  emblématique, le bleuet comme le coquelicot dernièrement décrit dans ce blog par Christianne, est passé du statut d’adventice abondante à plante messicole (des moissons) en perdition. Avant que toutes sortes de désherbants, pesticides et autre chimie, ne soient utilisés pour améliorer les rendements, ces fleurs multicolores ornaient les cultures et les plus anciens d’entre nous se souviennent avec émotion et regret  des champs de blé de leur enfance.

 

3coquelicots 4

Il est, comme le coquelicot, la fleur des poètes, sa couleur bleue si intense est source d'inspiration.

Mais le bleuet, comme tant d’autres, ne doit sa survie qu’à l’extension des méthodes de fauchages tardifs au bord des routes et chemins de campagne.

 

centaurea cyanus 10

 

Un peu de botanique.........

 

Le Bleuet des champs, Centaurea cyanus, appartient à la grande famille des astéracées. Selon les régions, il est appelé Aubifoin, Barbeau ou, d’après Fournier, Herbe de Zacharie.             

 

Il doit son nom de genre “Centaurea“ au centaure Chiron, créature mythologique représentée comme tous les centaures,  avec un avant-train humain et quatre pattes de cheval. Chiron était considéré par Homère comme le plus juste des centaures. Versé dans la connaissance des plantes, il en avait retiré l'art de guérir.

 

Le nom d’espèce “cyanus“ provient du bleu cyan de ses capitules floraux.

 

L’origine du bleuet est sujet à controverse, Proche-Orient pour certains, Europe pour d’autres.


Plante annuelle ou bisannuelle à tige rameuse, à feuilles basales disposées en rosettes, les feuilles des tiges sont sessiles et alternes.

Capitule bleuet


Les capitules renferment des fleurons de deux sortes.

  • Les fleurons du centre, tubulaires, à pétales courts et étroits, d’un bleu foncé, purpurin sont hermaphrodites.
  • Les fleurons marginaux, ligulés, plus grands, à corolle très voyante, ont un calice renflé, en cornet et surmonté de grandes ligules bleues en forme d’éventail à 5 grandes dents très effilées.

centaurea cyanus 03

Autrefois,  il était le «pestiféré» des paysans car il émoussait faux et faucilles à la moisson. En effet, le bleuet possède des tiges élastiques qui deviennent très dures en fin de floraison.

 

 

 

 

 

Le bleuet est souvent employé par la medecine populaire. eaunde bleuet Il contient des tanins, des flavonoïdes, des principes amers et de l’anthocyane pour le colorant bleu de ses fleurs.

 

  L’eau florale de bleuet dont les vertus ont été découvertes au XIIème siècle par la religieuse Hildegarde de Bingen, passionnée de médecine naturelle, est un produit frais et légèrement parfumé aux vertus multiples notamment pour les yeux et la peau.

 

Pour l'herboriste Pierandrea Mattioli (1501-1577) la couleur bleue de la fleur symbolise les yeux sains, et selon les principes de la Théorie des signatures *  il prescrit la plante en tant que remède contre les affections oculaires. Ce qui lui vaut également le nom de «casse lunettes».

 

 

Un peu d'histoire...............................

 

 

Bleuet de France.

Lors de la Première Guerre mondiale, les bleuets – comme les coquelicots – continuaient à pousser dans la terre retournée par les milliers d’obus qui labouraient quotidiennement les champs de bataille. Ces fleurs étaient le seul témoignage de la vie qui continuait et la seule note colorée, avec le coquelicot, dans la boue des tranchées.

 

centaurea cyanus 04

 

Ce terme de «Bleuets» a aussi désigné les soldats fraîchement arrivés sur le champ de bataille, en raison de la couleur bleu horizon de l’uniforme dont ils étaient vêtus. Ces jeunes recrues qui, pour des milliers d’entre eux n’ont jamais eu vingt ans, ont été surnommées ainsi par les poilus plus anciens qui avaient porté le désastreux pantalon rouge garance encore en usage au tout début de la Première Guerre mondiale.

 

Cette appellation perdura pendant toute la guerre parce que l’uniforme neuf aux couleurs encore fraîches équipait le nouvel arrivant et contrastait avec la couleur de boue des uniformes des vétérans.

 

La popularité des « Bleuets » est telle que l'image de la fleur est utilisée  par la propagande au travers de cartes postales, affiches, chansons et poèmes, associée aux soldats.

 

CPA Bleuet de France 1914-1918

 

Alphonse BOURGOIN, a écrit en 1916 un touchant poème "Bleuets de France":

Salut à vous, les petits Bleus

Petits Bleuets, vous notre espoir....

 

 

 

A la fin de la première guerre mondiale fut créée l’Œuvre Nationale du Bleuet de France qui est une association reconnue d’utilité publique placée depuis 1991 sous l’autorité de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre.

Son objectif est toujours de recueillir des fonds afin de financer les œuvres sociales qui viennent en aide aux anciens combattants, veuves de guerre, pupilles de la Nation, soldats blessés en opération de maintien de la paix, victimes du terrorisme.

Cette association contribue également à l’éveil de la conscience citoyenne des jeunes générations.

 

 

Terminons par une anecdote plus légère .............

Mesdames ou Mesdemoiselles, si vous hésitez entre deux prétendants que vous aimez d'égale manière, préparez deux enveloppes contenant chacune une fleur de bleuet. Sur ces dernières notez le nom de chaque héros. Ouvrez les enveloppes au bout de quelques jours et choisissez celui dont la fleur est la plus fraiche......

 

 

                                               Joanny

 

 

 

 

 

* Théorie des signatures

Au 15ème siècle Théophraste Bombast Von Hoheheim  (médecin Suisse) dit “Paracelse“, développe une conception célèbre de la Nature : « La théorie des signatures ». Pour lui, la plante témoigne d’un message d’ordre divin, porté par la morphologie de la plante.

Quelques exemples :

noix.jpg

 

 

 

L'interieur comestible d'une noix, de par sa ressemblance, va être associé au cerveau humain.

 

 

 

 

Dans le même ordre d'idée, la pulmmonaire sera indiquée dans le traitement des affections pulmonaires, l'aspect de ses feuilles évoque les alvéoles des poumons.

 

hepatica-01.JPG

 

L'hepatique noble est, elle, utilisée pour les affections du foie en raison de la forme de ses feuilles à trois lobes et de la couleur rougeâtre du desous des feuilles, l'ensemble évoquant le foie humain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

COQUELICOTS

11 Mars 2013 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran Publié dans #Fiches techniques


 

3coquelicot bisS’il est une fleur qui a inspiré les poètes, les peintres, les photographes, ou les rêveurs c’est bien le coquelicot !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3coquelicot

 

Marcel PROUST, Robert DESNOS… les impressionnistes mais aussi de nombreux peintres amateurs se sont laissé séduire par cette fleur qui n’a pas peur de s’afficher au bord des chemins et dans les champs de blés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle est jolie mais elle a quelque chose de plus, sans aucun doute.

 

Histoire


Au Royaume-Uni et dans les pays du Commonwealth, le coquelicot est le symbole des soldats morts au combat.

Au XIXe siècle, on avait déjà remarqué lors des guerres napoléoniennes, que les champs de bataille se couvraient de cette fleur dès la bataille finie.


Un poème datant du printemps 1915, écrit par le lieutenant-colonel John McCrae, un médecin du Corps de santé royal canadien qui fut témoin de la terrible seconde bataille d'Ypres est à l’origine de ce symbole. En fait, les coquelicots fleurissaient dans les pires champs de bataille de la Somme. Le poème s'intitule In Flanders Fields, Au champ d'honneur et a immortalisé cette floraison pleine de douleur. Le coquelicot devint ainsi l’emblème du souvenir.

Nos voisins d’outre-manche (et d'outre-atlantique)  portent un coquelicot en papier lors des commémorations du 11 novembre.


Tombe du soldat inconnu le 11 novembre, au Canada

Canadian_Tomb_of_the_Unknown_Soldier_with_poppies--copie-1.jpg

 

Plus près de nous, MOULOUDJI nous a fait vibrer et peut être verser une larme avec sa chanson Comme un Petit Coquelicot.

 

 

3IMGP5963%[redim]

Rien de joyeux dans tout cela, pourtant son rouge est éclatant, provoquant, mais le coquelicot est éphémère, à peine cueilli, il s’étiole déjà. Les champs de coquelicots embrasent parfois le mois de juin. C’est magnifique mais cela ne dure pas !

 

3MPG 0023 P1010237 [1280x768]

C’est peut-être tout cela qui l’a rendu si attirant. Plante messicole très fréquente jadis, les herbicides l’ont chassé de nos champs de blé, sa graine peut se mêler aux grains de blé et elle concurrence directement la céréale. On l’a qualifiée de «mauvaise herbe » comme beaucoup d’autres messicoles !


3coquelicots 2

 

Etymologie

D'abord écrit coquelicoq (1545), son nom serait une variante de l'ancien français coquerico, désignant le coq par onomatopée. Il s'agit d'une métaphore entre la couleur de la fleur et celle de la crête du coq.


Fiche technique du coquelicot


Coquelicot ou parfois Ponceau ou Poppy en anglais, Papaver rhoeas, de mai à juillet.


Biotopes

Dans les champs, moissons, bords de chemins, friches, talus, décombres, il est xérothermophile* et préfère les sols calcaires ; c'est une plante annuelle hivernale. Très commun jusqu'à 1700-1800 m d'altitude.

 

Famille : Papavéracées.

 

Caractéristiques :

  • Plantule –

Les cotylédons du coquelicot sont linéaires de petite taille (1cm x 1 mm) et fugaces. La plantule, organisée en rosette, se caractérise par des feuilles alternes de couleur vert clair bleuté, très polymorphes, mais toujours munies de longs poils mous à la base du pétiole. Les trois premières feuilles sont ovales et entières. Les suivantes sont de plus en plus découpées.

  • Plante adulte –

La plante adulte atteint une hauteur généralement comprise en 30 et 90 cm.

3IMGP5962%[redim]


La tige et les feuilles sont hérissées de poils raides.Les feuilles sont alternes, de couleur vertmat parfois bleuté.  Elles sont sessiles et profondément lobées et dentées. Les feuilles caulinaires, peu nombreuses sont sessiles. Les variations de la découpure des feuilles d'un individu à l'autre sont très importantes et illustrent parfaitement un grand polymorphisme.

La fleur solitaire est située au sommet d'un long pédoncule non ramifié, initié à l'aisselle des feuilles.

La fleur est d’abord emprisonnée dans un cocon constituée de deux coques velues, à l'extrémité de la tige. Ces deux coques (les sépales) s'ouvriront par la base et se détacheront par la poussée des pétales.

 

3bouton de coquelicot

Quatre pétales rouge écarlate légèrement froissés, longs de 2 à 4 cm s’organisent en paire. Les corolles rouges du coquelicot apparaissent probablement bleu violet aux abeilles (qui ne distinguent pas le rouge) du fait de leur forte réflexion des rayons UV.

Ces pétales, tachetés de noir à leur base entourent des étamines nombreuses violet sombre, produisant jusqu'à 2,5 millions de grains de pollen par fleur.

 

3coquelicot 6


 

L'ovaire glabre pourvu de 7-12 stigmates, après maturation, donne une capsule ovoïde contenant environ 5000 graines.

 

3coquelicots 5

 

 


Utilisation

Comme tous les pavots, le coquelicot a des effets légèrement sédatifs dus aux alcaloïdes qu'il contient. En phytothérapie, on utilise ses pétales séchés, dont on fait le plus souvent des infusions. Ses effets apaisants se font sentir chez l'adulte, mais surtout chez les jeunes enfants (on mélangeait autrefois du coquelicot à la bouillie des enfants pour faciliter leur sommeil). Par ses propriétés émollientes, sédatives et béchiques, le coquelicot est un calmant de la toux et des irritations de la gorge. Les fleurs sont alors utilisées sous forme de sirop pectoral ou de pastilles à sucer.

 

3coquelicots 3

Même si elles sont moins grosses que celles de certains pavots, les graines du coquelicot sont utilisées comme elles en pâtisserie ou pour confectionner des pains aromatisés. Les jeunes rosettes de feuilles peuvent s'ajouter crues à des salades ou être consommées cuites en légumes ou en soupe.

Il existe "la liqueur de coquelicot de Nemours".


                                                                               Christianne, tuteurée par Sylvie et Joanny

 

Photos Marie Paule et Christianne

 

Lire la suite