Haute Loire, au bord de la Loire, près de sa source...

Publié le par Entre Semnoz et Chéran

Après le Mont Gerbier de Jonc, cinq kilomètres plus loin, à Sainte-Eulalie (Ardèche), qui s’affiche comme « premier village sur la Loire », nous découvrons un petit torrent qui hésite sur le cours qui va devenir le sien. Aller vers l’est et rejoindre la vallée du Rhône ? Aller au sud c’est la Méditerranée, c’est sa première direction mais la Loire oblique au Nord puis au Nord-ouest, vers l’Atlantique, où elle se jette 1000 km plus tard. A Sainte Eulalie, au pont de la Ceyte, c’est un petit torrent qui court sur les pierres.

Le pont de la Ceyte, photo Mireille

Le pont de la Ceyte, photo Mireille

La Loire à Sainte Eulalie, en juin 2021

La Loire à Sainte Eulalie, en juin 2021

Et voici ce qu’elle va devenir dans le Val de Loire, à Saumur par exemple.

La Loire à Saumur, hautes eaux en mai 2013

La Loire à Saumur, hautes eaux en mai 2013

Nous allons explorer la rive sous le pont. Des arméries, Armeria arenaria, armérie des sables, (Plumbaginacées) occupent le haut du talus. Caractéristique des pelouses rocailleuses sablonneuses des montagnes du sud-ouest, elle préfère les sols siliceux du sud du Massif Central. Ces nombreuses inflorescences hémisphériques roses ou rouges, au sommet d’une gaine longue, tubuleuse (2-4 cm) colorent le bord de la route.

 Armeria arenaria, armérie des sables, (Plumbaginacées)
 Armeria arenaria, armérie des sables, (Plumbaginacées)

Armeria arenaria, armérie des sables, (Plumbaginacées)

Bord de Loire

Bord de Loire

Nous descendons dans un terrain humide situé au bord de la Loire, plein de creux et de bosses. Un beau bouquet de grandes fleurs jaunes, c'est une astéracée Doronicum austriacum, doronic d’Autiche, c’est une plante orophyte qu’on trouve surtout dans le Massif central (entre 700 et 1 500 m). Les feuilles sont pubescentes, très rapprochées, embrassant la tige par de fortes oreillettes. Les longues ligules donnent aux capitules un air ébouriffé.

Doronicum austriacum, doronic d’Autiche
Doronicum austriacum, doronic d’Autiche

Doronicum austriacum, doronic d’Autiche

Et puis grimpette dans un champ, pentu, bossu, très humide, on y trouve des rossolis, Drosera rotondifolia, elles poussent aussi dans nos tourbières savoyardes.

Drosera rotondifolia, drosera à feuilles rondes

Drosera rotondifolia, drosera à feuilles rondes

Par contre, la montie des fontaines, Montia fontana (Montiacées) est héliophile et acidophile et se développe en tapis serrés, dans les ruisseaux, sources et fossés, sur terrain siliceux et principalement en montagne. Plante de 10-30 cm, feuilles charnues. Les fleurs naissent latéralement d'un nœud muni de deux feuilles opposées et égales.

 La montie des fontaines, Montia fontana,

La montie des fontaines, Montia fontana,

 La montie des fontaines, Montia fontana,

La montie des fontaines, Montia fontana,

Les fiches botaniques d'André

Armeria arenaria

Armeria arenaria

Doronicum austriacum

Doronicum austriacum

Haute Loire, au bord de la Loire, près de sa source...
Montie des fontaines, Montia fontana,

Montie des fontaines, Montia fontana,

à suivre....

                                                       Christianne

Photos Christianne, Mireille, André, Jacques 

Plusieurs sources dont "Plantes de Lozère" de Maurice Reille 

Publié dans Flore

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

chatou11 26/07/2021 16:08

Coucou Christianne merci pour ce beau billet. Effectivement quand on voit la Loire à Sainte Eulalie et à Saumur on peut dire que les petits ruisseaux font les grandes rivières...
De belles découvertes de plantes et merci à Michèle la photographe et aux fiches techniques d'André.
Bonne semaine et bises tout plein
chatou