Mayotte 3, Histoire d'hier et d'aujourd'hui.

Publié le par Entre Semnoz et Chéran

Plusieurs civilisations sont à l’origine du peuplement de Mayotte.

Le premier peuplement d’origine bantoue aurait eu lieu entre le Vème et le VIIIème siècle. Jusqu’au XIIIème siècle, le commerce se développe avec les autres îles du Canal du Mozambique, Madagascar et l’Afrique. Les invasions arabes se succèdent et apportent la culture swahilie et la religion musulmane.

Selon les fouilles de 2016, la présence d'une première mosquée a été confirmée. Le bâtiment actuel correspond à l'agrandissement opéré par le sultan Insa, arrivé à Tsingoni vers le XVI siècle

 Les premiers Européens, Portugais et Français, débarquent à Mayotte vers le XVème siècle, et utilisent l’archipel comme point de ravitaillement sur la Route des Indes . À la fin du XVIIIème siècle jusqu’au début du XIXᵉ, Mayotte est le théâtre de troubles violents (razzias d’esclaves par les Malgaches, pillages, guerres de succession…).

La population est réduite à 3 000 personnes !

Carte de Mayotte de 1894

Carte de Mayotte de 1894

Dates clés de l’histoire de Mayotte.

 

25 avril 1841 : Fin du Sultanat.   

Affaibli par des luttes incessantes entre les sultanats en place dans l’archipel des Comores, le sultan de Mayotte, vend l’île aux Français en contrepartie d’une indemnité de mille piastres. Mayotte devient alors colonie française.

9 décembre 1846 : Abolition de l'esclavage.

1886-1892 : « Mayotte et dépendances » 

D’abord placé sous protectorat du gouvernement français de Madagascar en 1886, l’ensemble de l’archipel devient six ans plus tard colonie française.

1946 : Vers un nouveau statut administratif.

Les Comores deviennent territoire d’outre-mer (TOM). Djaoudzi (à Mayotte) demeure le chef-lieu.

De 1960 à 1970 : Les combats des Chatouilleuses.  

Lorsque les Comores ont voulu obtenir leur indépendance et déplacer la capitale de l'archipel à Moroni, les femmes Mahoraises se sont battues pour réduire l'influence des autres îles de l'archipel des Comores sur Mayotte

Mayotte 3, Histoire d'hier et d'aujourd'hui.

Référendums de 1974 et 1976.

Les Mahorais se prononcent massivement pour leur maintien dans la nation Française.

1995 : Le « Visa Balladur »

Instauration du « visa Balladur » La mesure saluée par les Mahorais et critiquée par les Comoriens, supprime la liberté de circulation entre Mayotte et le reste de l’archipel. Comme l’obtention du visa est difficile, les Comoriens entrent clandestinement dans l’archipel français, à bord des embarcations de fortune désignées sous le nom de kwassa-kwassa. Celles-ci font régulièrement naufrage, transformant l’océan Indien en un vaste cimetière marin. Estimation de 7000 à 10000 personnes mortes noyées.

Kwassa-kwassa

Kwassa-kwassa

Kwassa- kwassa saisies par la Gendarmerie, en attente d’être détruits

Kwassa- kwassa saisies par la Gendarmerie, en attente d’être détruits

31 mars 2011 : Départementalisation.

A la suite du vote des Mahorais qui se prononcent le 29 mars 2009 pour la départementalisation de leur île, Mayotte devient officiellement le 101e département et 5e département d’outre-mer (DOM) de la République française, Code postal : 976.

à suivre...

                                                                 Joanny

Photos internet.

Administrateur colonial à Mayotte, fin XIXème siècle.

Administrateur colonial à Mayotte, fin XIXème siècle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Merci pour cet article très instructif, il arrive souvent que l'on oublie "les terres lointaines". Joli rappel de l'histoire de Mayotte. Bonne continuation.
Répondre