Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

Stellaria holostea, Stellaire holostée,

18 Janvier 2015 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran

 Langue d'oiseau ou Herbe à la Sainte Vierge.

  Cette année, le groupe de Gruffy a pu découvrir, enfin, la stellaire holostée, Stellaria holostea, dont il n'avait vu que les feuilles, lors de précédents printemps.

Elle est très rare mais là où elle pousse, elle est relativement abondante. Deux stations en Savoie, dont une sur la montagne de Cessens.

Stellaria holostea, Stellaire holostée,

Dans la famille des Caryophyllacées, on rencontre deux genres qui ont un petit air de famille, le genre Cerastium et le genre Stellaria :

sépales libres, fleurs blanches, 5 pétales fendus, 10 étamines.

Pour les distinguer, il faut bien observer

  • les pétales, ceux des céraistes sont peu fendus, ceux des stellaires sont profondément fendus, la fleur donne l’impression d’avoir 10 pétales.
  • Les styles, les céraistes ont 5 styles (sauf quelques exceptions) les stellaires ont 3 styles (sauf une exception).
Stellaria holostea, Stellaire holostée,

Stellaria holostea

. Plante vivace, à souche traçante

- tiges de 30-60 cm, quadrangulaires, raides, cassantes, couchées à la base, puis redressées

- feuilles sessiles, lancéolées, longuement acuminées, fermes, ciliées-scabres aux bords et sur la nervure en dessous

Stellaria holostea, Stellaire holostée,

- sépales lancéolés, sans nervures

Stellaria holostea, Stellaire holostée,

- fleurs grandes, en cymes terminales lâches, pluriflores

Stellaria holostea, Stellaire holostée,

- pétales 2 fois plus longs que les sépales, divisés jusqu'au milieu en 2 lobes rapprochés

- étamines hypogynes* et pistil à 3 styles

*hypogynes :  inserées en dessous de l'ovaire

 

Stellaria holostea, Stellaire holostée,

- capsule subglobuleuse, égalant le calice.

Cette espèce reste pérenne en hiver en se couchant sur le sol. Elle reprend sa croissance à la fin du mois d’avril.

La floraison a lieu en mai–juin et les graines mûres tombent en juillet. Toutefois, les semences survivent rarement. La stellaire holostée se reproduit davantage grâce à ses tiges racinées. La reproduction végétative entraîne l’apparition d’étendues irrégulières.

La stellaire holostée pousse sur les sols humides, dans les bois de feuillus et sur terrains neutres ou acidifiés. Cette espèce est menacée à l’échelle régionale.

Stellaria holostea, Stellaire holostée,

Écologie    : talus, haies et bois, chênaie à charme (Carpinion) thermophile,

                     ne dépasse pas1600 m.

Répartition : dans presque toute la France ; rare dans la région méditerranéenne.

Floraison    : Avril-juin.

Stellaria holostea, Stellaire holostée,
Stellaria holostea, Stellaire holostée,

                                                                                               Christianne

Photos Nicole, Christianne, André.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chatou11 19/01/2015 12:04

Elle est vraiment délicate et magnifique à regarder. Vous avez du être contents de la voir en fleurs.
Bonne semaine Christiane. Bises audoises et amitiés à toute l'équipe.
Chatou

Entre Semnoz et Chéran 22/01/2015 11:36

merci beaucoup, effectivement c'est un régal pour les yeux surtout qu'elle pousse en grands "bancs" dans les rares lieux où on la rencontre
Bises enneigées
CH*