Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de entre-semnoz-et-cheran-gruffy et de ses botanistes

Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum

12 Janvier 2015 , Rédigé par Entre Semnoz et Chéran

Doronic tue-panthère, Doronic panthère, Doronic à feuilles cordées, Doronic à feuilles en cœur.

Pourquoi  pardalianches ??

C'est un terme que Pline l'Ancien emploie au sujet de l'aconit dans le livre VIII de son Histoire naturelle traitant de La nature des animaux terrestres :

Les barbares vont à la chasse des panthères avec de la viande frottée d'aconit, c'est un poison : la panthère, dès qu'elle en a mangé, est prise d'étranglement. Aussi quelques-uns appellent-ils cette herbe "pardalianches" soit mort aux panthères.

Linné pensait-il à autre chose le jour où il a nommé ce doronic qui ne semble pas toxique à ce point et qui, pour Littré (1801-1881), jouissait des mêmes propriétés que l'arnica et était cultivé pour cette raison ?

Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum

Voyons la belle tueuse de panthère !

C’est une plante vivace, à souche horizontale tuberculeuse, velue,

-Sa tige de 35-80 cm dressée est simple, quelquefois bifurquée, glabrescente, ciliée-glanduleuse au sommet, peu feuillée.

Mais ce qui rend ce Doronic singulier, ce sont ses feuilles :

Elles sont glabres, entières, sinuées ou grossièrement dentées, mais surtout...............

  • Les supérieures, sous les pédoncules floraux, sont en forme de cœur et embrassent la tige
Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum
  • les caulinaires souvent rétrécies en pétiole ailé à oreillettes entières ou dentées
Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum
  • les radicales ovales, obtuses, pétiolées, à limbe superficiellement échancré ou faiblement cordé à la base,
Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum
Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum

Voici les feuilles :

 

Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum

- involucre à folioles linéaires, subulées (qui se termine insensiblement en pointe très aiguë), ciliées.

Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum

- réceptacle poilu

- capitules 2-7 grands, solitaires

- fleurs jaunes

- akènes de la circonférence glabres, ceux du centre velus.
 

Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum
Doronicum pardalianches L. ou Doronicum emarginatum

Écologie : Bois, rochers ombragés, sous-bois mésothermophiles.

Répartition : surtout l’est de la France, les Alpes, le massif Central et les Pyrénées. Sud-ouest européen..

Floraison : Avril-juin.

 

Bénéficie d’un statut protection en Poitou-Charentes, Limousin, Alsace-Lorraine, Aquitaine.

                                                                                               Christianne

 

Photos Nicole et Christianne et empruntées à INTERNET.

NB : pour ceux qui connaissent ce jeux, c'est la fiche Qui-suis-je? n° 20

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article